EduRespect.com ---> blog sur les éducations au respect
Accueil du site > Docs en stock le relais > A quand à Paris une Chaire de recherche sur l’homophobie comme à Montréal (...)

A quand à Paris une Chaire de recherche sur l’homophobie comme à Montréal ?

samedi 17 juin 2017

La Chaire de recherche sur l’homophobie associe des partenaires gouvernementaux, communautaires et universitaires souhaitant contribuer à la reconnaissance des réalités des minorités sexuelles par l’approfondissement des connaissances les concernant et la mobilisation des connaissances acquises dans l’élaboration, l’implantation et l’évaluation de programmes et de mesures de lutte contre l’homophobie.

Plus précisément, ses objectifs sont les suivants :

Favoriser la mobilisation des expertises scientifiques et partenariales dans la définition des besoins de connaissances et la production de nouveaux savoirs concernant les réalités des personnes de minorités sexuelles, les impacts de l’homophobie et les moyens de la contrer efficacement. Développer les partenariats de recherche dans les régions du Québec de même qu’à l’échelle nationale et internationale. Contribuer au transfert et à la mobilisation des connaissances auprès de la population, des institutions publiques et de publics ciblés des milieux éducatifs, du travail, de la santé et des services sociaux professionnels, associatifs et communautaires, notamment par la conception et l’évaluation de mesures de sensibilisation et d’éducation.

Soutenir la formation des nouveaux chercheurs, nouvelles chercheures et des étudiants, étudiantes, y compris les futurs intervenants, intervenantes, en vue de maximiser leurs compétences et de favoriser leur insertion professionnelle.

La Chaire relève de la Faculté des sciences humaines et contribue à enrichir deux des grandes thématiques prioritaires de recherche de la Faculté :

Les déterminants sociaux de la santé : prévention, intervention et mieux-être individuel et collectif.

La Chaire s’intéresse aux impacts de l’homophobie sur la santé physique, mentale et sexuelle, tout en distinguant les sous-groupes à l’intérieur des minorités sexuelles et les différentes étapes de la vie. Elle examine également les barrières systémiques dans l’accès aux services sociaux et de santé et s’investit dans la conception et l’évaluation de programmes et mesures visant à diminuer l’homophobie et à réduire ses impacts négatifs.

Inégalités, marginalités et nouvelles pratiques sociales. En approfondissant les savoirs sur les réalités des minorités sexuelles, la Chaire mène des travaux portant sur la stigmatisation et le déni de reconnaissance envers les minorités sexuelles tant sur les plans individuel que collectif et institutionnel. Elle explore et participe à la mise en œuvre d’actions collectives qui tendent à renverser ces processus de marginalisation et leurs effets d’exclusion sociale.

Voir en ligne : http://chairehomophobie.uqam.ca/

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0